L'infiltration du canal carpien, un traitement efficace pour soigner la maladie

Soigner un syndrome du canal carpien par infiltration de cortisone​ reste aujourd'hui le traitement médical le plus adapté à cette maladie de la main.

A un stade plus avancé de la maladie, l’infiltration de cortisone est un traitement beaucoup plus efficace que les médecines douces ou les traitements naturels pour un canal carpien. Ce traitement médical peut être réalisé éventuellement de façon répétée en fonction du résultat obtenu. 

Un traitement par infiltration du canal carpien doit être réalisé dans l’idéal par un rhumatologue et ne nécessite pas d’être fait sous échographie.

Technique d'infiltration du canal carpien

Cette technique d’infiltration du canal carpien est simple pour les praticiens formés à sa réalisation, ce qui est le cas de tous les rhumatologues et de certains médecins généralistes. La technique consiste en une injection de cortisone dans le canal carpien au niveau du poignet (qui doit être faite sans blesser le nerf) dont l’effet anti-inflammatoire puissant va permettre de le décongestionner.

Comme pour tout médicament, les effets indésirables sont exceptionnels et en principe sans gravité, comme des réactions allergiques ou une intolérance transitoire.

Le seul inconfort reste la piqûre.

Douleur à la main et arrêt de travail

L’infiltration pour canal carpien ne nécessite pas de réel arrêt de travail et de repos particulier. La mobilisation des doigts permet au contraire une meilleure diffusion du produit d’infiltration. Il faut éviter tout au plus pendant 48 h les activités lourdes. L’infiltration de cortisone dans le tunnel carpien est surtout intéressante pour voir si l’inadéquation de taille entre un canal carpien trop petit et un contenu du canal trop gros est durable ou transitoire. Dans les formes transitoires de cette maladie de la main, ce traitement médical soulage le temps de la guérison. Dans les formes durables, la récidive du canal carpien est systématique une fois l’effet du produit passé.

Cependant, cette technique d’infiltration du tunnel carpien est de réalisation simple et peu dangereuse (sauf chez les diabétiques). La diffusion de la cortisone est négligeable dans le reste du corps et inférieure à ce que l’on sécrète spontanément comme cortisone qui est une hormone naturelle de l’homme. Ces injections permettent surtout d’attendre en soulageant les douleurs à la main, et de voir au calme et sur le long terme l’évolution de la maladie.

Récidive après l'infiltration du canal carpien

récidive apres infiltration canal carpien douloureux main

Ces injections de cortisone permettent de soigner le canal carpien sans chirurgie et d’éviter parfois une opération de la main prématurée. Les infiltrations du canal carpien doivent donc être assez systématiquement tentées au début de la maladie. Il est classique de considérer qu’au-delà de trois infiltrations s’il y a récidive du canal carpien, le traitement chirurgical devient raisonnable. Cette décision est à adapter après avoir pris conseil auprès du médecin généraliste ou du rhumatologue.

En cas d’échec du traitement par infiltration ou dans les formes d’emblée sévères ou hyperalgiques, une opération du canal carpien devient la seule alternative.